62, rue de la Joliette
13002 Marseille
t. +33 (0)4 91 56 11 50
contact@cirva.fr
www.cirva.fr
Facebook

Centre International
de Recherche sur
le Verre et les Arts
plastiques


Research in progress, 2015 
© CIRVA




David Veis et Evariste Richer dans l'atelier, 2015
© Y. Gheribi




Research in progress, 2015
© CIRVA




Normal Studio dans l'atelier, 2013
© B. Coutancier







Philippe Parreno, lampe de bureau
Exposition « Trésors de sable et de feu. Verre et cristal aux Arts décoratifs, XIVe - XXIe siècle », musée des Arts décoratifs, Paris, 2015
© C. Bernard / Les Arts Décoratifs, Paris



Latest news

Le CIRVA présente : « Un mois - une œuvre de la collection vue par l'équipe du CIRVA »

En 2016, chaque mois, un des membres de l'équipe du CIRVA choisit une œuvre de la collection pour la mettre en lumière.
Ce mois-ci, Christelle Notelet, coordinatrice d'atelier, nous propose la lampe de bureau de Philippe Parreno.

« Philippe Parreno a réalisé cette pièce au CIRVA entre 1996 et 1997 pour l’exposition inaugurale de la Galerie Air de Paris. Elle faisait partie d’un ensemble de pièces utilisant le soufflage, mais également le coulage.

Cette lampe de bureau a, à mes yeux, un statut tout particulier. Je ne travaillais malheureusement pas encore au CIRVA pendant la résidence de Philippe Parreno, et c’est en entrant pour la première fois dans nos réserves que je découvre sa lampe, parmi des dizaines d’autres pièces, toutes incroyables et colorées… Et c’est un choc, celui qui fait dire : « mais oui, bien sûr » ! Cette expression qui ne vient que face à quelques œuvres, lorsqu’elles sont évidentes, presque nécessaires.

Pourtant, c’est une lampe, « juste » une lampe. D’une beauté pure cependant. Elle illustre parfaitement notre travail, au CIRVA, sur cette croisée des chemins, entre art et design. Trouver un designer où on ne l’attend pas, un artiste dans un champ surprenant : la matière fait naître d’étranges dispositions chez nos résidents ! Et les pratiques se croisent, s’enrichissent en se libérant de leurs limites supposées.

Là, je vois bien que la lumière va éblouir le spectateur : non, ça n’est pas du design. Ça n’est pas pensé comme un objet pratique, on ne vise pas le confort, on s’en prend plein la vue.

D’ailleurs, on retrouve Philippe Parreno en 2006 à la galerie Esther Schipper de Berlin avec la première œuvre de la série « Marquee », évocations d’auvents lumineux de cinémas américains… Là, de la lumière, il y en a partout ! Ces pièces sont énormes, impressionnantes. La première que je croise me perturbe, me fascine aussi. La mise en scène incroyable au Palais de Tokyo en 2013 qui invite à la déambulation, se pare de toutes sortes de lumières, d’ombres, les dimensions sont incroyables, c’est tout un univers.

Est-elle si loin, la petite lampe de bureau ? Toute modeste, belle et humble, la nuque courbée, avec sa seule ampoule. Sa simplicité, l’efficacité du trait, je trouve cela frappant. Il est si facile de se laisser séduire par le verre, de vouloir en rajouter. Mais Philippe Parreno a l’habitude de passer par de nombreux matériaux, de les utiliser pour appuyer son propos, sans être dans l’anecdotique. Cette utilisation du verre, et la capacité de cet artiste, son amour même, du travail en collaboration, me font penser qu’une résidence avec lui doit être un grand et beau moment.

Je me dis que décidément, cet artiste est lumineux ! »

 Elle a été exposée à diverses reprises :
En 1997
- Exposition inaugurale de la Galerie Air de Paris, Paris.
En 1997-1998
- « Dramatically different », Le Magasin, Grenoble.
En 1998
- « Plamen Dejanov et Swetlana Heger », Le Consortium, Dijon.
En 2001
- « Le CIRVA a 15 ans », Galerie d’Art du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence.
En 2004
- « Présences et apparitions, une visite particulière », Domaine du Château d'Avignon, Les Saintes-Maries-de-la-Mer.
En 2015
- « Trésors de sable et de feu. Verre et cristal aux Arts décoratifs, XIVe - XXIe siècle », musée des Arts décoratifs, Paris.




The friends of the CIRVA

By becoming a friend of the CIRVA you enter the workshop to follow a work of art in progress and you are involved in a real artistic adventure.
You are helping to perpetuate increasingly rare skills and you accompany artistic creation at its highest level.
To support the CIRVA is also a means to accompany the influence of creation in France and abroad.

Télécharger le dépliant