Jennifer Caubet

Née en 1982, Jennifer Caubet vit et travaille à Aubervilliers. Elle a été l’une des deux lauréats de notre appel international à projets 2017 et a travaillé au Cirva entre 2017 et 2019.

Diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 2008 après avoir suivi différentes formations à Toulouse, Barcelone et Tokyo, elle est représentée par la galerie Jousse Entreprise. Grâce à des productions singulières avec des spécialistes, ingénieurs, architectes et entreprises, Jennifer Caubet développe un travail de réflexion sur, dans et autour de l’espace, à travers la sculpture, l’installation et le dessin. Les formes et les lignes que Jennifer Caubet déploie, rejoue ou pose dans ce contexte identifient ainsi l’œuvre et l’exposition comme des territoires non seulement construits mais à construire.
Son travail a été présenté pour des expositions personnelles à la Maréchalerie de Versailles (2013), à la BF15 de Lyon (2013), et dans des expositions collectives à la Kunsthalle de Bâle (2009), à Chalet Society à Paris (2013) et aux Instants chavirés à Montreuil (2015). Elle a été invitée dans de nombreux programmes de résidence comme la Christoph Merian Foundation à Bâle (2009), le Vent des forêts en Lorraine (2012) ou les Tanneries dans le Loiret (2016).

Œuvres réalisées ou mises au point au Cirva

Espacements, 2017-2018, en coproduction avec Le Creux de l’enfer.
La Bourrée d’Achille, 2018.
Capsules, 2019.

Expositions des œuvres réalisées au Cirva

2018-2019
– « Le génie du lieu », centre d’art contemporain Le Creux de l’enfer, Thiers.

2019
– « DIPOLAR – Jennifer Caubet – Eva Nielsen », galerie Jousse entreprise, Paris.

Liens

jennifercaubet.com
jousse-entreprise.com

Texte de Jennifer Caubet sur sa recherche au Cirva


Atelier du Cirva, 2017
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2017
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2017
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2017
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2017
Photo : C. Capelle / Cirva
Discussion entre Jennifer Caubet et les souffleurs, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Échanges entre Jennifer Caubet et les souffleurs, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Détail d'un des éléments du projet Espacements, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2018
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Fernando Torre et Jennifer Caubet, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Jennifer Caubet, Capsule 1.2, 2019
Photo : J. Caubet
Jennifer Caubet, Espacements dans l'exposition « Le génie du lieu », Le Creux de l'enfer, Thiers, 2018
Photo : J. Caubet
Espacements (détail)
Exposition « Le génie du lieu », Le Creux de l'enfer, Thiers, 2018-2019
Photo : J. Caubet