« DIPOLAR – Jennifer Caubet – Eva Nielsen »

 

Galerie Jousse Entreprise
6 rue Saint-Claude
75003 Paris
T : 01 53 82 10 18

jousse-entreprise.com

Exposition ouverte du 18 mai au 20 juillet 2019. Vernissage le 18 mai de 16 h à 21 h.
À l’occasion du Paris Gallery Weekend, la galerie sera exceptionnellement ouverte le dimanche 19 mai. Les artistes seront présentes à partir de 17 h.

« DIPOLAR » clôture le cycle sur l’affinité entre artistes et œuvres, proposé par Sophie Vigourous, au sein duquel un dialogue sensible s’établit entre les œuvres pour essayer d’apprendre d’elles, de réfléchir sur la notion d’amitiés intellectuelles, de collaboration, d’hommage, de duo et de dualités.

Après « Affinité(s) » et « Mais pas du tout, c’est platement figuratif ! Toi, tu es spirituelle mon amour ! » (co-commissariat d’Anaël Pigeat et Sophie Vigourous), « DIPOLAR » propose une exposition de deux artistes d’atelier qui ont choisi d’établir une conversation entre leurs œuvres au sein de l’espace de la galerie.

Initié depuis plus d’un an, leur projet se développe autour de relations formelles et discursives entre les peintures sérigraphiées d’Eva Nielsen et les installations sculpturales de Jennifer Caubet. Le jeu d’échelle est d’ailleurs une caractéristique commune aux travaux des deux artistes qui produisent des territoires dérobés à l’existant dans lesquels les proportions se brouillent. La confrontation et la fusion des formes trahissent la réalité et tendent vers l’abstraction. De la même manière, l’œuvre des artistes transforme notre perception d’éléments triviaux pour leur donner une autre amplitude.
Née en 1982, Jennifer Caubet est diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris. Grâce à des productions singulières avec des spécialistes, ingénieurs, architectes et entreprises, elle amorce un travail de réflexion sur, dans et autour de l’espace, à travers la sculpture, l’installation et le dessin. Pour certaines œuvres, si elle délègue parfois la production, elle reste présente à chaque étape, et pour d’autres, même si elle s’entoure de conseils professionnels, elle aime exécuter ses pièces elle-même. C’est un des éléments fondamentaux qui a intéressé immédiatement Philippe Jousse lors de leur première rencontre. (D’après un texte de la galerie Jousse Entreprise)
Dans cette exposition, Jennifer Caubet présente des œuvres réalisées au Cirva : Espacements, Capsules et une pièce d’angle.

Vue de l'exposition « DIPOLAR », galerie Jousse Entreprise, Paris, 2019
Photo : Paul Nicoué. Courtesy des artistes et de la galerie Jousse Entreprise, Paris
Vue de l'exposition « DIPOLAR », galerie Jousse Entreprise, Paris, 2019
Photo : Paul Nicoué. Courtesy des artistes et de la galerie Jousse Entreprise, Paris
Vue de l'exposition « DIPOLAR », galerie Jousse Entreprise, Paris, 2019
Photo : Paul Nicoué. Courtesy des artistes et de la galerie Jousse Entreprise, Paris
Jennifer Caubet, Espacements, 2018
Vue de l'exposition « DIPOLAR », galerie Jousse Entreprise, Paris, 2019
Photo : Paul Nicoué. Courtesy de l'artiste et de la galerie Jousse Entreprise, Paris
Vue de l'exposition « DIPOLAR », galerie Jousse Entreprise, Paris, 2019
Photo : Paul Nicoué. Courtesy des artistes et de la galerie Jousse Entreprise, Paris
Vue de l'exposition « DIPOLAR », galerie Jousse Entreprise, Paris, 2019
Photo : Paul Nicoué. Courtesy des artistes et de la galerie Jousse Entreprise, Paris
Jennifer Caubet, Capsule 1.3, 2019
Exposition « DIPOLAR », galerie Jousse Entreprise, Paris, 2019
Photo : Paul Nicoué. Courtesy de l'artiste et de la galerie Jousse Entreprise, Paris