Samy Rio – Itinéraires

Villa Noailles
Montée Noailles
83400 Hyères
T : 04 98 08 01 98

villanoailles-hyeres.com

Exposition ouverte du 30 juin au 24 septembre 2017, de 14 h à 19 h, sauf mardis et jours fériés, et les vendredis de 15 h à 21 h.

« À l’été 2016, la villa Noailles consacrait une exposition personnelle à celui qui avait remporté le Grand Prix Design Parade l’année précédente. Le public y découvrait les vases, les boîtes et le miroir produits lors de ses résidences à la manufacture de Sèvres, au Cirva, et grâce au soutien financier de galerie Kreo. À cette occasion, le photographe Grégoire Alexandre avait réalisé une série d’images à Hyères mettant en scène les objets inédits dans le décor moderne de la villa. Depuis, l’exposition a été présentée en Belgique, en Allemagne et à Paris dans le cadre des partenariats du festival.

Ce qui nous intéresse ici, c’est d’observer l’évolution d’un créateur et sa capacité à utiliser les outils mis à sa disposition, de voir comment il les transcende et les renouvelle. En effet les institutions et la galerie qui accompagnent le concours prennent un risque collectif et désiré, celui d’être surpris en faisant confiance à un débutant qui pourra s’appuyer sur des artisans au savoir‑faire d’exception, en sautant les étapes pour lui laisser faire ses preuves dans les ateliers sans attendre l’aval d’un corpus critique ou commercial.

C’est ce à quoi s’est confronté Samy Rio en l’espace de quelques mois ; se familiariser avec des matériaux précieux, ou inhabituels pour lui, et surmonter l’émotion de concevoir pour une galerie mythique. Une année plus tôt, le designer avait mené des recherches approfondies sur le bambou en l’utilisant à la manière d’un profilé calibré dont il explorait toutes les coupes et les assemblages possibles, et dont il envisageait la singularité d’un point de vue industriel. C’est avec la même rigueur qu’il avait abordé la porcelaine, le verre et le miroir en les associant grâce à des clefs en bois, des cordelettes en nylon et des joints en caoutchouc. « Mécanique d’assemblages » signait la cohérence d’un système de dessin qu’il développe encore aujourd’hui.

Depuis, Sèvres et le Cirva coéditent le vase bleu. Le miroir est désormais disponible dans plusieurs variantes de finition au catalogue de la galerie Kreo qui vient de lui commander une nouvelle série de vases et de lampes renouant avec les matériaux de prédilection du designer. L’association Hand in Hand l’a invité à Taïwan où il a réalisé un miroir et une lanterne en bambou. Il en décline actuellement une version en palme tressée pour la jeune maison tunisienne Marlo & Isaure qui éditera également dans les mois à venir, une lampe suspendue alliant un abat‑jour en palmier et une coupelle en terre cuite pour moduler la lumière.

Amorcée rapidement après son diplôme, cette mécanique de collaborations et de commandes a permis à Samy de s’engager dans une dynamique de création, en constante adaptation aux matériaux, aux territoires et aux compétences mises à sa disposition. » (site internet de la villa Noailles)

Présentation d’un Vase composé réalisé au Cirva en 2015-2016.

 


Vue de l'exposition « Samy Rio - Itinéraires », villa Noailles, Hyères, 2017
Photo : L. Hucki / villa Noailles
Vue de l'exposition « Samy Rio - Itinéraires », villa Noailles, Hyères, 2017
Photo : L. Hucki / villa Noailles
Vue de l'exposition « Samy Rio - Itinéraires », villa Noailles, Hyères, 2017
Photo : L. Hucki / villa Noailles