Un architecte dans l’atelier, Ettore Sottsass

Sèvres – Cité de la céramique
92300 Sèvres

Exposition ouverte du 20 février au 22 juillet 2013.

L’exposition rassemble pour la première fois la totalité des œuvres réalisées par l’architecte et designer italien Ettore Sottsass lors de ses séjours à la Cité de la céramique de Sèvres et au Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques, situé à Marseille. Cet ensemble exceptionnel couvre une période de création d’une dizaine d’années environ, allant de 1994 à 2006.

Dans le parcours d’Ettore Sottsass, le travail dans l’atelier, en dialogue avec des maîtres artisans, a toujours occupé un espace privilégié. Fervent défenseur de l’idée que le design et l’art sont parties intrinsèques d’un grand cycle de la vie et d’une conscience planétaire universelle, Ettore Sottsass n’a eu de cesse d’avoir recours à des matériaux naturels comme le verre et la céramique. Revendiquant leur charge anthropologique, il les considère comme vecteur d’une énergie créatrice. En 1994, il est invité à imaginer des formes pour la Manufacture de Sèvres. Il se laisse séduire par cette nouvelle aventure, pour la première fois avec la porcelaine, et dessine une série formidable de quatorze vases aux couleurs les plus subtiles. Cet ensemble est complété par un surtout, entièrement blanc et or. Suite à ce premier dialogue fructueux avec les ateliers de Sèvres, une nouvelle collaboration est engagée grâce au galeriste et ami de Sottsass, Ernest Mourmans, associant toujours la porcelaine de Sèvres au verre. Un nouvel atelier entre en jeu, celui du Centre international de recherche sur le verre et les arts plastiques. Une très belle série de vases et de coupes aux références orientalistes est issue de cette rencontre entre les deux matériaux et ateliers.

Au Cirva, Ettore Sottsass revient ensuite à de multiples reprises. De 1998 jusqu’à sa mort en 2007, il propose, en lien avec Ernest Mourmans, des séries de dessins pour le verre. Véritable hymne à la vie dans le choix des couleurs et dans la tranquillité cosmique des formes, chacun des objets qu’il imagine se pose comme une petite architecture qui trouve son espace autonome. Quatre très belles séries sont ainsi réalisées, éditions pour lesquelles le Cirva conserve un exemplaire dans sa collection : 8 premiers vases sans titre (1998-1999), suivis des séries Lingam et Xiangzheng (1999-2004), et enfin de la série Kachinas (2006-2012).

L’exposition à Sèvres est une magnifique occasion de réunir pour la première fois ces ensembles apparentés, comme autant de partitions musicales qui composent au final une matière construite. La scénographie de l’exposition est confiée au designer et ami de Sottsass, Michele de Lucchi, qui a lui aussi largement contribué à réinventer l’histoire du design de la deuxième moitié du XXe siècle, à travers notamment le groupe Memphis aux côtés d’Ettore Sottsass.

www.sevresciteceramique.fr


Vue de l'exposition
Photo : M. Jaén Ruiz
Kachinas dans l'exposition
Photo : M. Jaén Ruiz
Lingam et Xiangzheng dans l'exposition
Photo : M. Jaén Ruiz
Lingam dans l'exposition
Photo : M. Jaén Ruiz
Kachina 9
Photo : M. Jaén Ruiz