Jorge León

« Si un film est un corps, le Cirva est le cœur du prochain film de Jorge León. Un coeur ardent traversé par la lave du verre en fusion qui irrigue une réflexion sur l’immortalité, sur le fantasme des humains à se projeter immortels. Des fournaises du Cirva naîtront des œuvres spécialement conçues pour le film. Et tel un phénix renaissant de ses cendres, Lucy, notre ancêtre de 3 millions d’années, reviendra à la vie pour porter un regard lucide sur notre humanité. Elle questionnera nos désirs, nos peurs et nos aspirations brûlantes à dépasser les limites de notre finitude dans un monde dont on ne cesse d’annoncer la fin. »

Jorge León est un auteur-réalisateur de films né à Charleroi (Belgique) en 1967. Il a étudié le cinéma à l’INSAS, à Bruxelles où il vit actuellement.

À travers le fantasme de l’immortalité, Incandescences, son projet de film, questionne nos désirs, nos peurs et nos aspirations brûlantes à dépasser les limites de notre finitude dans un monde dont on ne cesse d’annoncer la fin. Lucy, notre ancêtre de trois millions d’années, dont la voix et le corps sont inventés pour le film, rejoint notre présent et en livre ses perceptions, ses réflexions, ses perspectives, ses projections. Elle devient ainsi la guide lucide et critique d’une méditation cinématographique célébrant la vie malgré les choix sociaux, écologiques et politiques qui tendent à la menacer.

Tout au long de sa résidence au Cirva, Jorge León explore plusieurs axes de recherche : la reproduction en verre des 52 ossements de Lucy réalisés en étroite collaboration avec le CNRS/CEREGE, la création de filtres transparents, translucides ou colorés qui, apposés devant l’objectif de la caméra modifieront la réalité filmée, et enfin une création d’os démesurés, librement inspirés des ossements réels de Lucy. La singularité du travail de Jorge León au Cirva consiste à non seulement créer des œuvres spécifiques en verre mais à également filmer leur processus de création dans l’atelier.

 

 

Jorge León is an author-director of films. He was born in Charleroi (Belgium) in 1967. He studied cinema at the INSAS in Brussels, where he currently lives.

Through the fantasy of immortality, his film project Incandescences examines our desires, fears, and burning aspiration to surpass the limits of our finitude in a world that is said to be coming to an end. Our ancestor from three million years ago, Lucy, whose voice and body are invented for the film, returns to the present and shares her observations, reflections, perspective, and predictions. She becomes the lucid and critical guide of a cinematic meditation celebrating life, despite the social, ecological, and political choices that try to threaten it.

Throughout his residency at the Cirva, Léon will be exploring a number of areas of research, including the following: the glass reproduction of Lucy’s fifty-two skeletal remains, made in close collaboration with the CNRS/CEREGE; the creation of transparent, translucent, and colored filters, which modify the reality of what is being filmed when placed in front of the camera’s lens; and the creation of oversized bones loosely inspired by Lucy’s real skeletal remains. The uniqueness of Léon’s work at the Cirva lies not only in the creation of specific works made of glass, but also in the filming of the creative process in the atelier.

 

Également en résidence :

Jonah TakagiGrégory GranadosEstrid LutzBrynjar Sigurðarson et Veronika SedlmairTamar HirschfeldMathieu MercierMorgane TschiemberBéatrice BalcouBaptiste MeynielMartin BoyceChristian SebilleChristodoulos Panayiotou
Atelier du Cirva, 2018
Photo : J. León
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva
Atelier du Cirva, 2019
Photo : C. Capelle / Cirva